Fête de la Musique 2020

A Aubenas, chaque édition de la Fête de la Musique est un évènement à la fois pour ses habitants mais aussi pour toute la population du sud Ardèche. La manifestation attire ainsi des milliers de personnes.

Les services municipaux sont habituellement mobilisés sur la sécurité de l’évènement, sur la programmation des grandes scènes et sur l’installation d’une quinzaine de petites scènes dans le centre ancien qui accueillent les autres propositions musicales.

Fin avril, la ville annonçait l'annulation jusqu’au 16 juillet de l’ensemble des manifestations dont la Fête de la Musique. Même si les mesures sanitaires ont évolué depuis, elles sont encore trop contraignantes pour que la ville puisse revenir sur cette annonce : elle ne proposera donc pas de programmation et elle n’installera pas de scènes en centre-ville.

Nous avons reçu les dernières informations de la Préfecture de l’Ardèche, les voici :

La Préfecture de l’Ardèche rappelle que pour les bars, cafés et restaurants, l’organisation de concerts relève de la responsabilité de l’exploitant du lieu dans le strict respect du protocole de dé-confinement pour ces établissements. La ville a également pris un arrêté de fermeture tardive à 2h du matin.

Suite aux dernières informations reçues, la Préfecture de l’Ardèche rappelle :

Afin de garantir la sécurité de toutes et tous, la fête de la musique devra intégrer les normes sanitaires en vigueur et ne devra pas créer de rassemblements physiques non autorisés.

- Des concerts pourront se dérouler dans des lieux autorisés à accueillir du public dans le respect des règles sanitaires sous la responsabilité du dirigeant du lieu et en plein air sous la responsabilité d’un organisateur avec respect des distanciations physiques dans des lieux permettant de fixer une jauge en veillant à ne pas créer d’attroupement à proximité.

- Les rassemblements de plus de 10 personnes étant toujours interdits sur le domaine public, les concerts spontanés ne sont pas autorisés, néanmoins, les manifestations sur la voie publique peuvent faire l’objet d’un régime dérogatoire. Cela nécessite une autorisation préalable du préfet de département, après déclaration par l’organisateur pour des rassemblements de plus de 10 personnes dès lors que les conditions d’organisation permettent de garantir le respect des contraintes sanitaires.